2015: perspectives et stratégie d’investissement en Bourse

Pour débuter l’année, nous avons regroupé un ensemble d’analyses et de commentaires de gérants, de courtiers ainsi que les vues de Morningstar.

2015, l’année du retour de la volatilité

Brokers et sociétés de gestion s’attendent à un regain de volatilité cette année, sur fond de divergence des cycles économiques et des réponses en matière de politique monétaire entre les Etats-Unis et l’Europe.

Cette situation conduit un certain nombre d’observateurs à continuer de privilégier les actifs en dollars, malgré la performance des marchés actions et obligataires américains l’an dernier. Après un gain de 11% en 2014, le S&P 500 se traite sur un multiple de 16,3x le résultat prévu en 2015, pour un rendement du dividende de 2%.

Cette année, les analystes tablent une croissance des résultats de l’indice de 7,8%, grâce à une croissance de 2,6% du chiffre d’affaires et l’amélioration de la marge opérationnelle des entreprises (de 16,4% à 17,2%).

Le dollar devrait poursuivre son appréciation face à l’euro (ce qu’il fait maintenant de manière quasi-ininterrompue depuis juin 2014), les investisseurs rapatriant des capitaux vers le marché américain, soit pour profiter de la hausse des taux directeurs de la Fed, soit pour y trouver un refuge en cas de tensions sur les marchés ou d’incertitude d’ordre économique ou géopolitique. De manière générale, le billet vert a bondi de 12% par rapport à l’ensemble des devises.

L’année 2014 a surtout été celle où l’ensemble des intervenants se sont dans l’ensemble trompés sur l’évolution des taux longs. Attendus en hausse l’an dernier, le rendement à 10 ans des bons du Trésor s’est en fait contracté de 79 points de base, quand le rendement du Bund a plongé de 141 points de base (le rendement de l’OAT a chuté de 155 points de base).

Les détenteurs d’obligations gouvernementales italiennes, allemandes ou américaines ont gagné respectivement 24%, 17% et 11%. Une performance qu’il semble difficile de réitérer cette année. La plupart des observateurs ne s’attendent pas à une nouvelle chute des taux longs en 2015, mais tous se montrent prudents sur une remontée d’une ampleur significative.

2015 sera donc une année délicate pour les portefeuilles des investisseurs. Ces derniers devront comme toujours, se montrer attentifs au prix qu’ils sont prêts à payer pour détenir certains actifs. Il leur faudra aussi sans doute détenir une part plus importante de liquidité que d’habitude pour faire face à un regain de volatilité, qui permettra sans aucun doute de saisir des opportunités. C’est en tout cas l’analyse de Morningstar en ce qui concerne les actions.

– See more at: http://www.morningstar.fr/fr/news/132816/2015-perspectives-et-strat%c3%a9gie-dinvestissement-en-bourse.aspx#sthash.LYg0l8uq.dpuf

Advertisements
%d bloggers like this: